Kant: vérité et réalité

La vérité, dit-on, consiste dans l’accord de la connaissance avec l’objet. Selon cette simple définition de mot, ma connaissance doit donc s’accorder avec l’objet pour avoir valeur de vérité. Or le seul moyen que j’ai de comparer l’objet avec ma connaissance c’est que je le connaisse. Ainsi, ma connaissance doit se confirmer elle-même; mais c’est […]

Bachelard: l’obstacle épistémologique

Il suffit que nous parlions d’un objet pour nous croire objectifs. Mais par notre premier choix, l’objet nous désigne plus que nous le désignons et ce que nous croyons nos pensées fondamentales sur le monde, ne sont que des confidences sur la jeunesse de notre esprit. Parfois nous nous émerveillons devant un objet élu ; nous […]

Kant: vérité et réalité

La vérité, dit-on, consiste dans l’accord de la connaissance avec l’objet. Selon cette simple définition de mot, ma connaissance doit donc s’accorder avec l’objet pour avoir valeur de vérité. Or, le seul moyen que j’ai de comparer l’objet avec ma connaissance, c’est que je le connaisse. Ainsi ma connaissance doit se confirmer elle-même; mais c’est […]

Spinoza: vérité et récit

La vérité est-elle une propriété des choses ou de ce que l’on dit des choses ? La première signification de vrai et de faux semble avoir son origine dans les récits; et l’on a dit vrai un récit quand le fait raconté était réellement arrivé; faux, quand le fait raconté n’était arrivé nulle part. Plus […]

Vérité et réalité

La réalité, critère de vérité La réalité est une catégorie ontologique (qui concerne l’être); la vérité est une catégorie logique et gnoséologique (qui concerne le langage et la connaissance). Les choses sont réelles ou non; ce que l’on en dit est vrai ou faux. Le lien entre la réalité et la vérité est que ce […]

Descartes

Descartes – Règles pour la direction de l’esprit II

REGLE II  Il ne faut s’occuper que des objets dont notre esprit paraît capable d’acquérir une connaissance certaine et indubitable. Toute science est une connaissance certaine et évidente ; et celui qui doute de beaucoup de choses n’est pas plus savant que celui qui n’y a jamais pensé : il me semble même plus ignorant que lui, […]