Sextus Empiricus (IIIe s. Av. J.-C.)

Eléments de biographie

Philosophe, astronome et médecin grec. Sceptique et empiriste. On sait très peu de chose de sa vie

Thèmes majeurs

Empirisme

Surnommé « empiricus » à cause de sa pratique de la médecine fondée sur l’expérience du malade, Sextus Empiricus prône une médecine empirique qui tient compte des circonstances particulières à chaque patient et se méfie des théories générales.

Scepticisme

Sextus Empiricus est l’un des principaux représentants de l’école sceptique avec son fondateur Pyrrhon.

Préconisant de suspendre son jugemlent (« épochè ») pour atteindre la paix de l’âme (« ataraxie »), Sextus Empiricus rejette toutes les formes de dogmatisme et se fait fort de montrer que les thèses contradictoires peuvent être renvoyées dos à dos. Cependant, contrairement à Pyrrhon, il reconnaît la possibilité d’atteindre un certains savoir pratique limité.

Principales œuvres

  • Esquisses pyrrhoniennes
  • Contre les mathématiciens (Contre les dogmatiques et Contre les professeurs de sciences)

Pour en savoir plus