Analyse/synthèse

Définitions

Analyse

1) Analyser, c’est décomposer un tout en ses parties, soit matériellement (ex.: l’analyse chimique), soit par la pensée (ex. : l’analyse d’un concept, d’un sujet). L’analyse permet ainsi d’aller du complexe au simple.

2) Démarche démonstrative qui part de la proposition que l’on veut démontrer pour remonter à une proposition connue dont la proposition à démontrer découle nécessairement.

Synthèse

1) Synthétiser, c’est recomposer le tout à partir de ses parties. La synthèse va du plus simple au plus complexe.

2) Démarche démonstrative qui part de propositions connues pour en dégager les conséquences nécessaires.

3) Une synthèse est aussi un résumé rapportant les points principaux d’une théorie, d’un courant de pensée, d’une démarche ou d’un débat.

 

Dictionnaires de référence

  • André Lalande, Vocabulaire technique et critique de la philosophie. P.U.F.
  • Sylvain Auroux et Yvonne Weil, Nouveau vocabulaire des études philosophiques. Hachette.

Discussion

Dans le Discours de la méthode de Descartes, la deuxième règle est quelquefois appelée règle de l’analyse : « diviser chacune des difficultés que j’examinerais en autant de parcelles qu’il se pourrait et qu’il serait requis pour les mieux résoudre.  »

C’est ce qui est demandé dans la dissertation philosophique. Les parties du plan sont l’expression de ce travail d’analyse. La conclusion peut être considérée comme la synthèse finale (au sens 2) du travail de réflexion.

Dans un plan dialectique qui oppose dans les deux premières parties une thèse et son antithèse, la troisième partie appelée synthèse établit la fusion des deux premières dans une nouvelle position qui dépasse l’opposition de la thèse et de l’antithèse en en retenant ce qu’elles ont de légitime.

L’analyse de texte qui doit être faite dans un commentaire est la fois un travail d’analyse et de synthèse.