Alexis de Tocqueville : le despotisme démocratique, un pouvoir immense et tutélaire

« Au-dessus de ceux-la s’élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l’unique agent et le seul arbitre. »

Alexis de Tocqueville : le despotisme démocratique, un pouvoir immense et tutélaire

Emission de Canal Académie sur Tocqueville avec Agnès Antoine, lauréate de l’Académie des sciences morales et politiques: